Premiers bords en dériveur

30 août 2018

Incidence Sails et la voilerie Gust de Frédéric Guilmin coproduisent des voiles de dériveur depuis l’an dernier. Les premiers jeux ont été testés et approuvés par les coureurs : affaire à suivre !

 

Après sa dernière campagne America’s Cup, en 2007 (Valence, AREVA challenge) puis diverses navigations en multicoques et Match Racing, Frédéric Guilmin crée en 2012, avec sa femme, la voilerie Gust, à la Baule. Ce régatier de haut vol se lance alors, notamment, dans la production de voiles de dériveur pour le haut niveau. Pendant 5 ans, il collabore avec un dessinateur canadien, puis sa route croise celle de Maxime Paul. Les deux anciens compétiteurs se connaissent de longue date, ils parlent le même langage : un accord est vite trouvé avec les responsables de la voilerie Incidence.

 

Ainsi, depuis l’an dernier, le bureau d’études d’Incidence Sails dessine des voiles de dériveur selon un cahier des charges établi par le responsable de la voilerie Gust. Ces voiles sont conçues et découpées à La Rochelle, puis montées à la Baule. Frédéric Guilmin assure ensuite le suivi avec les coureurs et leurs entraineurs respectifs afin de faire évoluer et optimiser les profils les lorsque cela est nécessaire.

 

Un jeu de voile de 420, une grand-voile de 505 et plusieurs voiles d’Optimist ont ainsi été réalisés. Les premiers bords ont donné toute satisfaction et d’autres jeux de voiles sont programmés pour la saison à venir sous la signature « Gust Sails, designed by Incidence » : un début prometteur.

 

Coureur 505 : Philippe Boite (5e championnat du Monde 2018, avec Mathieu Fountaine)

Coureur 420 : Tom Rodet (8e championnat de France Espoir 2018)

Coureur Optimist : Malo Guérin (Vice Champion de Ligue et 3e Coupe Internationale Minime 2018)