Un foiler équipé Incidence

20 mars 2018

C’est une première pour la voilerie Incidence : elle vient de dessiner et produire une voile à Cambers destinée à équiper un nouveau dériveur à foils dédié aux poids légers.

« C’est un exercice particulier », précise Arnaud Seité, en charge de la R&D et de la réalisation de cette voile. « Le mât est tellement souple, qu’il faut anticiper les évolutions de courbure de l’espar de façon à ce que la voile reste toujours efficace. Il a fallu retravailler nos paramètres de calcul et de dessin sur notre logiciel SailPack de façon à s’adapter à ces nouvelles contraintes... Et ça sort pas mal ! »
« On est tout prêt du but »
, confirme Fernando Lodos, concepteur de ce foiler. « Je viens de tester la 2e voile : à quelques détails prêts, ce sera parfait ! »

La première voilerie française est partenaire du développement de ce dériveur nouvelle génération destiné aux régatiers de 60 à 70 kg (le poids idéal pour manier un Moth à foil classique est de 80 à 85 kg). « Ce bateau est destiné aux femmes, aux jeunes et aux hommes de petit gabarit », précise Fernando Lodos. Deux surfaces de voiles sont proposées (7,5 et 8,26 m2). Les premiers bateaux devraient être commercialisés d’ici la fin de l’année.

Cette première est à l’image de la capacité d’innovation du BE d’Incidence et de la qualité du travail des mains expertes de ses planchers.
Des voiles sur mesure d’IMOCA ou d’Ultimes à celles du paquebot Windstar, en passant par l’aile du Mini Arkema ou encore cette voile à Cambers : expertise, capacité d’écoute et d’échange sont au service du potentiel de R&D de l’équipe d’Incidence.