Voiles d'Antibes : objectif performance

23 mai 2018

Dans quelques jours, les Voiles d’Antibes ouvriront le bal des compétitions du Panerai Classic Yachts Challenge. Ce rendez-vous majeur sera le tout premier test en course des nouveaux jeux de voiles de Moonbeam IV et de Comet, conçus et cousus sur les planchers de la voilerie Incidence et pour lesquels le cahier des charges était très clair : objectif performance !

Autre programme, autre objectif pour la goélette Sunshine qui vient de se parer d’une nouvelle garde-robe au long cours…

 

En 2017, la voilerie Incidence avait notamment réalisé les jeux de voiles de Moonbeam of Fife, Viola et Eva. Cette année, ce sont ceux de Moonbeam IV et du yawl bermudien Comet, qui ont été pensés et réalisés sur les sites rochelais et méditerranéens de la première voilerie française.

« La voilerie sera très bien représentée sur le Panerai Classic Yachts Challenge cette année et notamment aux Voiles d’Antibes avec des équipages performants, qui sont clairement là pour la gagne. 

Les échanges avec eux ont été réguliers et fructueux. Tous les techniciens ceux sont fortement impliqués dans ces projets et les premiers bords montrent des gains significatifs. Nous allons les suivre de près ! », précise Fabrice Hudelot, en charge des yachts classiques chez Incidence Sails.

La goélette Sunshine sera également parée de dix nouvelles voiles Incidence cette saison : « un travail extrêmement technique et complexe en raison du nombre de voiles de cette grande goélette et de leurs spécificités », détaille le maître voilier méditerranéen.

 

Profil, tissu, coutures : tout compte pour gagner en performance

Pour Moonbeam IV et Comet, deux unités qui vont batailler sur le Panerai Classic Yacht Challenge, un gros travail a été réalisé sur les profils. Comme pour Moonbeam of Fife, Viola et Eva, les dessinateurs ont utilisé toute la finesse de calcul de leurs logiciels dédiés aux bateaux de course au large, en y intégrant les contraintes de ces carènes étroites associées à la souplesse de leurs gréements.

Une réflexion a également été menée sur le tissu : l’équipe Incidence a choisi un Dacron bloqué et résiné pour une efficacité optimale tout en respectant les règles esthétiques des yachts classiques.

Jean-Baptiste Boullet, dessinateur des voiles des Moonbeam III et IV et de Comet : « Comet est un bateau relativement récent (1946). A l’époque de sa conception, l’humeur était clairement à la compétition. Les armateurs cherchaient la performance pour participer et briller sur les compétitions. C’est dans cet esprit que nous avons travaillé. Nous avions déjà réalisé ce type de travail pour Circe (yawl bermudien de 1950), mais nous avons en plus mis l’accent sur la recherche du tissu le plus adapté au cahier des charges. Nous avons choisi un Dacron plus apprêté et raide que les Dacron classiques, afin de tirer la performance vers le haut. Nous avons aussi poussé les détails dans les coutures, les renforts afin de gagner en efficacité tout en respectant la jauge et les exigences esthétiques de ces voiles. »

Rendez-vous est donc pris, du 30 mai au 3 juin prochain, aux Voiles d’Antibes, pour les premiers bords en course de ces nouvelles voiles !

 

Beau, loin, longtemps

Pour la goélette Sunshine et son programme de croisières au long cours la priorité a été donnée à la durabilité.

Charlie Pinot, dessinateur des voiles de Sunshine : « Une des originalités de ce dossier, c’est qu’il a fallu mesurer entièrement le bateau. C’est assez inédit, surtout sur un bateau de 100 pieds ! Mais les plans dont nous disposions manquaient de précision pour que nous puissions travailler efficacement. Ensuite, nous nous sommes attachés à réaliser des voiles qui vont tenir dans le temps, tout en étant fidèles aux critères esthétiques requis pour cette belle goélette, un plan de 1902 reconstruit dans le respect des plans d’origine. »

Une dizaine de voiles ont ainsi été réalisées : 1 GV (dont une de 193 m2), 1 misaines, 2 flèches, 1 trinquette, 1 foc, 1 clinfoc, 1 MTS, 1 fisherman.

 

Unités équipées Incidence sur les Voiles d’Antibes

Big boats

Voile

Yacht

Année

Architecte

Longueur

Gréement

8

MOONBEAM 4

1914

WILLIAM FIFE III

35.00

Côtre Aurique

88

MOONBEAM OF FIFE

1903

William Fife

30.00

Côtre Aurique

 

 

Classique Marconi

Voile

Yacht

Année

Architecte

Longueur

Gréement

F2054

PALYNODIE

1961

Olin Stephens

12.00

Sloop Bermudien

K 1963

OUTLAW

1963

Illingworth & Primrose

14.86

Côtre Bermudien

 

 

Epoque Aurique

Voile

Yacht

Année

Architecte

Longueur

Gréement

CAGNARD

VIOLA

1908

WILLIAM FIFE III

12.70

Côtre Aurique

6

EVA

1906

WILLIAM FIFE

16.58

Côtre Aurique

 

 

Epoque Marconi

Voile

Yacht

Année

Architecte

Longueur

Gréement

577

COMET

1946

Sparkman & Stephens

16.20

Yawl Bermudien

F920

NAGAINA

1949

François Camatte

16.60

Sloop Bermudien