Entretenir

ses voiles

Entretenir ses voiles

Prendre soin de ses voiles n’a rien de contraignant. Quelques précautions et habitudes à adopter leur permettront de préserver leur silhouette, leur look pour vieillir sans une ride !

Prérarer

Avant la première utilisation de votre nouvelle voile, repérez chaque pièce d’accastillage du pont et du gréement susceptible de l’abîmer, et posez les protections nécessaires (Chandeliers, taquets, barres de flèche, ridoirs…)

Modérer et anticiper

Lors des premières sorties en mer, évitez les conditions de brise : préférez le médium afin de permettre aux fibres du tissu de prendre leurs places de façon équilibrée. Évitez les tensions excessives (guindant, bordure, lattes, nerfs…) et limitez le faseyement. Gagnez en longévité en limitant les navigations surtoilées, et veillez à ne pas dépasser la plage d’utilisation prévue pour votre voile.

entretenir-ses-voiles

®Alizée Palomba Allures Yachting
Détendre et protéger

De retour au port, roulez, pliez, affalez sans écraser ni trop serrer la fibre. Prenez soin de bien protéger votre voile des rayonnements et des intempéries (taud, sac, chaussette, lazy-bag, etc).

Réparer

Réparez sans attendre les petits accros et les déchirures mineures : de nombreuses solutions techniques et kits de réparations sont disponibles chez tous les bons shipchandlers. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous contacter pour un conseil ou un avis d’expert.

Nettoyer

Nous conseillons un rinçage régulier à l’eau douce : le sel n’abîme pas les voiles, mais il retient l’humidité et génère de la corrosion sur les accessoires métalliques. Les taches de moisissures, rouille, huile, sang, goudron peuvent être supprimées à l’aide de produits adéquats disponibles chez les shipchandlers, ou dans les magasins de bricolage. Pour un lavage complet, utilisez un produit au PH neutre, et préférez un brossage léger et doux.

Inspecter

La période hivernale est l’occasion idéale pour inspecter minutieusement votre voile : vérifiez les coutures, les goussets, renforts, sanglages, nerf de chute, etc. De la même façon, passez en revue l’état de votre lazy-bag, chaussette à spi, tauds, sac de pont…

Hiverner

Prenez bien soin de choquer le nerf de chute et de bordure, détendez les lattes. (Astuce : notez les tensions de lattes pour retrouver le bon réglage dès la première navigation de la saison prochaine.) Rincez à l’eau douce votre voile en apportant une attention toute particulière à l’accastillage comme les œillets, les boîtiers de lattes, la plaque de têtière, etc. Une fois la voile bien sèche, pliez ou roulez avant de stocker dans un endroit propre, sec, aéré, et à l’abri des UV et des grosses chaleurs. Ne jamais hiverner une voile humide.